24
déc
2012
0

« Paix sur la Terre, aux Hommes de bonne volonté »

IMG_4098 copy

Ce à quoi ressemblait les cartes que j’avais réalisées à 8 ans et présentées aux militaires. © Marie-Josée Rizkallah

Cette semaine, nous verrons et entendrons le mot « Paix » plus que tout autre moment de l’année, dans les chansons, sur les cartes de vœux traditionnelles ou virtuelles, etc. La Paix censée être donnée par le Petit Enfant Sauveur qui va symboliquement naître, et celle qui doit couronner la nouvelle année qui s’annonce.

Cette Paix, même en temps de guerres et de conflits, demeure toujours une éventualité. Parce que si nous désirons la Paix, nous devons être conscients de l’existence de cette Paix. Quoiqu’il arrive.

J’ai grandi dans une famille qui m’a transmis malgré moi, un Amour inconditionnel au Liban. A la cause libanaise. Au Drapeau Libanais. A la Nation Libanaise, sa Présidence, son Armée. Jamais à des personnes, à une tribu ou à un parti. Lorsque des courants ou des champions jaillissaient par-ci par-là, les gens suivaient celui-ci ou celui-là, mais mon père me disait toujours qu’il n’y a de « vedette » que notre pays, et qui quiconque tente de lui voler la vedette le met ainsi en deuxième position, et le foule à ses pieds. Idéaliste pour certains peut-être, mais ce furent les valeurs et principes avec lesquels j’ai été élevée et que je garde jusqu’à ce jour …

Lorsque les canons de la guerre fratricide libanaise se sont tus, alors que j’étais une petite gamine, des barrages de l’Armée libanaise étaient semés un peu partout dans le pays. Et Noël approchait … trois jours avant la naissance de l’Enfant Jésus, je disais toute contente à mes parents : « le 25, il n’y aura pas de barrages, les militaires seraient en vacances ». Quelle fut grande ma déception lorsque mon père m’expliqua qu’il n’y aurait pas de trêve de barrages et que les soldats ne rentreront pas chez eux pour Noël. Le drame pour une gamine de 8 ans, de réaliser – selon sa capacités de compréhension – qu’il y a une catégorie de plus de personnes qui ne pourrait pas célébrer la Nativité.

Prétextant une recherche à présenter à l’école, je me rendis à la librairie acheter des drapeaux libanais, et de la colle. Puis piquer le stock de santons (les « petit Jésus ») de chez ma grand-mère ainsi que la paille parsemée dans la crèche. Une cinquantaine de cartes de vœux virent le jour, et je demandais à mon pater de m’emmener aux barrages du coin, le 24 décembre, présenter mes vœux aux militaires. Je ne me rappelle plus par quel miracle il avait accepté, mais je finis par me retrouver portée sur les épaules d’un « géant » au costume bariolé, qui me fit visiter le bâtiment qu’ils occupaient, et offrir, avec un sourire de fierté et de satisfaction, mes cartes de Noël customisées aux couleurs nationales.

Comblée je fus, ce jour-là, d’avoir fait preuve de partage, de patriotisme, de créativité, et d’avoir contribué à ma manière, de semer cette Paix à tous les hommes de bonne volonté, Chrétiens et Musulmans, unis sous l’étendard d’une seule famille, d’une seule patrie …

Un Souvenir qui restera à jamais gravé dans ma tête, mon cœur, et tout mon être.

Un geste très simple, enfantin, voire même simplet. Mais il faut toujours se rappeler que la Vérité est simple. Que l’Amour est simple. Et pourquoi rendre les choses compliquées lorsqu’on peut opter pour la simplicité ?

C’est cette Paix issue de ces valeurs toutes simples que je vous souhaite pour cette saison de fête. La Paix qui est l’unique et l’éternel certitude que Dieu se trouve partout et dans le cœur de tous. Quoiqu’il arrive, quoiqu’il en soit …

Joyeux Noël et Heureuse Année 2013
sous le signe de la Paix
… du fond du cœur

© Marie-Josée Rizkallah 2012 – Tous droits réservés.

18
jan
2012
--

Chronique d’un désastre libanais presque quotidien

Crédits photos : ANI

Au cœur de ces circonstances dramatiques et précaires dans lesquels nous marinons, au fin fond de ce marécage de dépravation et de décadence, l’indifférence de nos concitoyens face à l’ampleur du désastre de Fassouh est consternante. Indifférence, oui, parce que crier sa rage sur la toile, écrire de beaux éditos révoltant dans la presse,  afficher des mines d’enterrements occasionnelles, et reprendre le train-train de la vie quotidienne une semaine après comme si de rien n’était, ne peut être décrit que par l’indifférence… (Lire la suite…)

26
déc
2011
--

Non-vœux de Noël …

Loin de vouloir être un trouble-fête ou de jouer au Scrooge, mais c’est avec un grand regret que je déclare ne pas pouvoir formuler mes vœux pour la Nativité du Christ, entonnant un allègre Joyeux Noël. Cette année, je ne sens pas du tout l’avènement de Noël, malgré les décorations, le bon repas en famille, les beaux cadeaux que j’ai reçus, notamment un superbe Canon 600D, les cadeaux que j’ai offerts, la messe entraînante des enfants en la paroisse latine de Jounieh, etc.  Alors comment souhaiter un Joyeux Noël, si on ne sent pas du tout Noël, dans un monde où tout va mal. Par politesse, j’ai répondu à ceux qui me l’ont souhaité ; mais je n’ai pu de mon propre chef formuler des vœux, comme il se doit. Alors, chers amis, je ne vous ai pas oublié, loin de là, je vous porte tous dans mes pensées et mes prières, mais excusez ce manquement aux usages. Je préfère ne rien dire que de dire ce qui ne sort pas directement du cœur… Alors à l’année prochaine, peut-être.

Ecrit par ishtar dans : Coup de blues,Évènements,Humeurs,Religion |
18
oct
2011
0

Taux de change du jour : 1 IL= 1027 PA ; ou de la (dis)parité entre Israéliens et Palestiniens

Image trouvée sur Facebook

Les chiffres m’ont gravement interpellée aujourd’hui : libération du soldat juif Shalit contre 1027 Palestiniens. OUF ! Le prix d’une vie en Israël vaut 1000 autres. La valeur d’une vie …
1027 contre 1. Ahurissant. Demande insatiable du côté palestinien. Consentement renversant du côté israélien. OUF. (Lire la suite…)

23
sept
2011
5

Palestine, Palestine …

As-tu vraiment besoin d’être reconnue
Par ce machin que l’on appelle l’ONU ?
Palestine, terre de Dieu et des hommes
Terre des olives aux cent mille arômes
Terre des prophètes, berceau des religions
Des homicides au nom de l’irréligion (Lire la suite…)

09
août
2011
0

Hind Rostom, la Marilyn de l’Orient, s’éteint à l’âge de 82 ans

Hind Rostom a fermé les yeux pour la dernière fois ce lundi au Caire, à l’âge de 82 ans. Le cinéma égyptien pleure celle qui incarnait, lors de son âge d’or, la Marilyn Monroe arabe.

Hind Rostom a vu le jour le 12 novembre 1931 au Caire, de parents d’origine turque. Son enfance fut difficile, en raison de la séparation de ses parents alors qu’elle n’avait que neuf printemps, et d’une belle-mère qui lui fit subir une vie semblable à celle de Cendrillon, se livrant essentiellement aux tâches ménagères. (Lire la suite…)

11
juil
2011
5

Mich Liban 2011 … une miss décevante

Juste quelques petits mots sur l’élection de Miss Liban 2011, même si cela ne vaut pas la peine d’être cité dans un article, vu le niveau de la soirée qui s’est déroulée hier soir aux souks de Beyrouth.

Manque de professionnalisme, organisation brouillon, jury hors-sujet, présentateur insipide, robes ratées d’une designer pourtant très douée, mise en beauté des miss complètement loupée. (Lire la suite…)

17
juin
2011
0

Destruction du Théâtre Ingea à Tripoli : La suite du Scandale

A l’heure où Tripoli est le théâtre d’affrontements sanglants dans le cadre des manifestations appuyant le peuple syrien dans son mouvement contre son régime, des nouvelles surgissent dans la série de scandales autour du théâtre Ingea.

Par l’entremise d’une sommité de la sphère médiatique, des sources tripolitaines m’ont fait savoir par le biais du site Libnanews – où le premier article à ce sujet a été également posté – que le théâtre Ingea, également connu sous le nom de Zahrat al-Fayhaa’, était bel et bien un bâtiment classé sur la liste du patrimoine national, et qu’il a été rasé en dépit de cela. (Lire la suite…)

21
mar
2011
1

Une pensée à celles que la nation oublie …

Il est des dates qui viennent rappeler des valeurs, des personnes, un évènement quelconque. Le 21 mars en est une, où se concentrent plusieurs commémorations formant les gerbes d’un grand bouquet annonçant le début du printemps : Fête des mères et journée de l’enfant au Liban, Journée mondiale de la poésie, Journée de lutte contre le racisme et la discrimination raciale, Journée internationale des forêts, Journée mondiale de la trisomie 21, Jour de l’équinoxe de printemps, Fête de la jeunesse en Tunisie, premier jour de l’an du calendrier persan, Jour de l’arbre au Portugal, et j’en passe … (Lire la suite…)

17
nov
2010
0

Adha Moubarak

Ecrit par ishtar dans : Évènements,Liban,Orient,Religion |

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils