Posts Tagged ‘Syrie’

Liban, 13 avril … Commémoration d’une guerre civile qui se poursuit


2012
04.12

Devant la tente des mères à l'Escwa, Centre-Ville de Beyrouth © Francois El Bacha - Tous droits réservés.

Nous commémorons en tant que Libanais le 13 avril, le début de la guerre civile. Personne ne s’est demandé pourquoi ne fêterions-nous pas la fin de la guerre civile, plutôt que d’en commémorer son début ?

Outre le fait que peu savent que c’est le 13 octobre que la guerre a pris fin, sans oublier que pour certains cette date prend la couleur d’un parti en particulier, seul le 13 avril reste dans la mémoire de quelques-uns comme étant une date en rapport avec la guerre. Une guerre qui a débuté ce jour-là, mais qui en réalité, ne s’est toujours pas achevée. (suite…)

Assassinat d’Ali Chaaban : Pensées en marge de la catastrophe


2012
04.11

C’est avec une profonde tristesse que le Liban a appris la mort du cameraman Ali Chaaban tué par balle à la frontière libano-syrienne, et une kyrielle de condamnations de la part des autorités libanaises tous camps confondus a scandé les médias libanais. (suite…)

La Passion des christs : Une pensée aux Libanais portés disparus


2012
04.06

Depuis mon enfance où les manifestations de brutalité que je visionnais lors du journal de vingt heures m’ont fait passer des nuits blanches scandées d’angoisse, de frissons, de hantises, et de pleurs, j’ai cultivé une terreur mêlée d’horreur envers toute démonstration de tortures et de violence gratuite. (suite…)

Liban : 11 avril 2005 – 11 avril 2011, Et elles attendent toujours …


2011
04.11

©Marie-Josée Rizkallah, 2010 – Tous droits réservés

Savez-vous que cela fait 6 ans que les mères, femmes et sœurs des Libanais portés disparus font un sit-in devant l’Escwa au centre-ville de Beyrouth ?

« Vraiment ? Elles sont toujours là ? » ; « Ah oui c’est vrai … pauvres femmes » ; « les pauvres, elles auront encore à attendre longtemps » ; « elles croient vraiment que leurs fils reviendront un jour ? » ; « Qu’est-ce qu’on peut y faire … » etc.

Ce sont les réactions types de la plupart des Libanais qui tout simplement s’en foutent. Parce qu’ils oublient et qu’ils ont la mémoire courte, vraiment très courte. (suite…)


Marie-Josée E. Rizkallah | Créez votre badge