Né un 19 janvier 1957  Saïda (LIBAN )

Etudes chez les Frères Maristes de Saïda puis à 13 ans la famille déménage à Beyrouth où il poursuit ses études  au Collège Patriarcal . Il part pour la France à 17 ans , Bacc et rêves en poche , pour se « greffer « à la Médecine comme il se plaît à le dire ayant  pour seul bagage, un Bacc Littéraire ( Philo et langues ). La greffe prit  contre toute  attente :  Doctorat d’Etat en Médecine , puis Internat des Hôpitaux  , et devient Chirurgien et  exerca en France . Il fit un clin d’oeil  à la chose littéraire en rajoutant à son arc une  Maîtrise de Philosophie ( « Afin que ma maturité morale rattrape ma maturité scientifique «   dit-il). Il rentra au Liban dès la fin de la guerre civile  pour y travailler 4 ans qui l’ont tellement marqué qu’il en sortit un bouquin

 » LE LIBAN   :  PAYS HORS SUJETS  ?  »

De retour en France il s’est établi à Besançon où l’une de ses activités non médicales devient l’élargissement de  son cercle d’amitiés  et/ ou de correspondances libanaises car son cheval de bataille  sera désormais l’abolition du  confessionnalisme au  Liban .

Une de ses  Phrases qu’il répète souvent et qui le révolte le plus :  » A-t-on jamais vu un Pays se noyer dans Un  seul CC ? !! Le  Liban a  réussi cet exploit !   Un CC  .    C  comme  corruption  et  C  comme confessionnalisme .