De l’adoption du Budget de l’Etat à la Privatisation de l’EDL

On évoque beaucoup des projets de privatisation y compris de l’EDL. Un certain parti politique met même ce facteur comme condition préalable à son vote en faveur du budget de l’Etat. Il convient cependant de savoir que les projets de privatisations précédents achoppaient et étaient même contraire aux intérêts des consommateurs:
En effet, ces projets visaient à faire une privatisation par région de la distribution de courant électrique par des companies uniques et non d’une privatisation « étalée », c’est à dire production et distribution. En d’autres termes, le consommateurs aurait été dans l’obligation d’entretenir une mafia organisée et non désorganisée comme c’est le cas pour celle des générateurs et probablement profitable pour certains intérêts proches de certains partis politiques et d’autre par, le coût principal de l’EDL, à savoir tout simplement l’achat de fuel pour alimenter la production pour un montant de 2 milliards de dollars annuellement, était toujours à la charge de l’Etat.
Les projets de privatisation tels que planifiés jusqu’à présent étaient donc nocifs à l’intérêt public, qu’on se le tienne pour dire.