Présidentielle Française: La Binationalité en question

Concernant la polémique actuelle sur la question de la double nationalité Franco-Libanaise du programme de la candidate à la Présidence de la République Française, Marine Le Pen, actuellement en déplacement au Liban et qui souhaite la retirer aux Binationaux, il est vrai que la France a accordé trop facilement cette dernière à de nombreuses personnes et non seulement à des libanais mais à d’autres étrangers.

Cependant, on ne corrige pas une erreur en commettant une autre erreur qui est le retrait de cette nationalité aux binationaux dont certains sont plus « français » et fiers d’être français que les Français eux-mêmes.

La nationalité est une chose qu’on mérite et non qu’on reçoit. Le débat doit plutôt se faire sur cette base de services rendus à la France et à son rayonnement dans la région et ailleurs. Certains l’ont également par le sang. Ces paramètres doivent entrer dans le cadre de la nationalité et non le contraire.

Il est inadmissible aujourd’hui de la retirer à ceux qui ont oeuvré pour la France d’une manière ou d’une autre alors que d’autres personnes l’ont reçu sans même participer au maintien de l’influence française – il y en a même qui ne parlent pas français comme on ne peut que le constater en faisant la queue dans les services de l’Ambassade locale et toutefois sont les premiers à demander l’aide parfois financière de la Métropole – que cela soit dans leur pays d’origine comme le Liban ou dans la région.

La France doit considérer déjà un ensemble de paramètres nouveaux dans l’obtention de la nationalité, droit du sang, services rendus à la France, mettre un stop aux aides financières automatiques, arrêter le regroupement familial … voila plutôt quelques pistes à étudier au lieu du retrait bête et stupide de la nationalité aux binationaux.
Le débat doit être ouvert à ce niveau et non ailleurs.