USA: Le Liban ne figurera pas parmi les pays dont les ressortissants seront interdits de séjour

MISE À JOUR 18h18: les autorités américaines démentent tout projet d’inclusion du Liban dans la liste des pays dont les ressortissants seront interdits de séjour aux USA.

Ce démenti intervient alors que le Département d’Etat américain a annoncé aujourd’hui la suspension du décret présidentiel interdisant l’accès aux USA des ressortissants de 7 pays dont la Syrie, la Libye, le Soudan, le Yémen, l’Iran et la Somalie.

Le Liban devait se trouver parmi les prochains pays dont les ressortissants sont interdits de séjour aux USA, annonce un site proche de Donald Trump citant certaines rumeurs circulant dans la capitale américaine.

Parmi les nouveaux pays également visés, l’Egypte, l’Afghanistan, la Colombie, le Pakistan, le Vénézuela, les Philippines. Ces pays s’ajouteraient donc à la liste déjà adoptée le 27 janvier dernier et comprenant la Syrie, la Libye, le Soudan, le Yémen, l’Iran et la Somalie, interdisant l’entrée de leurs ressortissants sur le sol américain pour une période de 90 jours. Selon certains sources, 60 000 visas auraient ainsi été annulés par le Département d’Etat. D’autres sources évoquent un nombre plus important, 100 000 visas à destination des USA auraient ainsi été remis en cause. Ces mesures ne concernant pas seulement les ressortissants de ces pays mais également les personnes possédant une double nationalité.

Cette décision a provoqué une vive polémique tant sur un plan interne aux USA avec notamment les dénonciations de la mesure tant de la part d’ONG, d’universités et d’entreprises dont de nombreux étudiants et employés se retrouvent coincés à l’étranger. Sur le plan international, les réactions ont étalement été vives.

Cette annonce intervient alors qu’un juge fédéral de Seattle a invalidé l’ordre présidentiel de Donald Trump. L’administration américaine a immédiatement annoncé vouloir déposé un recours à cette décision judiciaire alors que la compagnie aérienne Qatar Airways a annoncé le vol immédiat d’un avion ayant pour passagers des personnes interdites d’entrée aux USA la semaine dernière.

Le nouveau président Donald Trump a indiqué que cet embargo vise à protéger les Etats-Unis de menaces terroristes représentées par l’arrivée de personnes possédant ces nationalités sur le sol américain. Ces mesures ne concernent pas pour l’heure les détenteurs de passeports diplomatiques.

Oussama Ben Laden Mort à toutes les sauces

Le Moyen-Orient est friand des complots à toutes les sauces. Comme on le sait tous, la mort de Ben Laden a été marquée par « une communication chaotique » comme l’explique Georges Malbrunot de la part des autorités américaines. Avec le scandale de la photo trafiquée, de l’absence de corps ou de clichés vérifiés, etc… cela n’aide en rien à clarifier les derniers instants de cet Homme, surtout en l’absence de corps, rapidement inhumé ou plutôt immergé « conformément aux traditions islamiques », ce qui n’était en réalité, guère le cas. Lire la suite

Oussama Ben Laden est mort

Comme beaucoup de personnes, je me souviens du 11 septembre 2001. Je me trouvais alors à la terrasse du Starbucks de la Place Sassine. C’est par un coup de téléphone que j’ai appris qu’il y a eu un premier avion qui s’était écrasé sur le World Trade Center. On ne pouvait encore saisir de l’importance de l’évènement. On ne pouvait alors penser qu’il s’agissait d’un acte terroriste. J’avais dans l’idée qu’il ne s’agissait que d’un petit avion de tourisme. Lors de cette même conversation, un deuxième avion s’était écrasé. D’un simple non-évènement, on allait vivre dans une nouvelle ère qui a bouleversé beaucoup d’existences. Lire la suite

Hors d’Oeuvre?

Les premières révélations de Wikileaks sont quelque peu déroutantes et décourageantes:

On en attendant beaucoup, on sait désormais que les ambassades américaines jouent le rôle de journalistes « People » auprès de nos dirigeants mondiaux, comme le démontrent les ragots sur le gout prononcé de Berlosconi pour les fêtes, sur la blondasse-infirmière ukrainienne de Kadhafi ou le style autoritaire de Sarkozy. En somme, rien qu’on ne sache déjà. Cependant, là ou il n’y avait que des rumeurs, on peut désormais s’appuyer sur du concret, confirmant parfois une vision juste de la diplomatie américaine mais aussi, leur vision quelque fois étroite et au demeurant tributaire d’intérêt non américain, notamment dans la région du Moyen Orient. Lire la suite

Fatal Islam

Une conférence de presse du dirigeant du Fatah al Islam, Chaker Abssi

Une conférence de presse du dirigeant du Fatah al Islam, Chaker Abssi

On a appris ce samedi que les Services de Renseignement de l’Armée Libanaise ont réussi à éliminer le responsable actuel du Fatah al Islam, Abdoul Rahman Awad, que la justice libanaise avait, un moment, soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat du ministre de l’industrie Pierre Gemayel, en novembre 2006 et donc bien avant les évènements de Nahr Bared au Nord Liban.

Un petit flash-back s’impose donc suite à cette information. Lire la suite

Quand les talibans ont « presque » gagné la guerre d’Afghanistan

Une Mosquée à Ground Zero, l’impensable, presque 9 ans après les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center. En apprenant cette nouvelle, on ne peut que penser aux caricatures de l’époque, prédisant la défaite américaine en Afghanistan.

Les Twin Towers en Minaret, une des caricatures de l'époque.

Les Twin Towers en Minaret, une des caricatures de l'époque devenu aujourd'hui une presque réalité

Lire la suite