Le Liban interdit l’importation de fruits et légumes syriens

Le Ministre de l’Agriculture, Akram Chehayeb a publié aujourd’hui aujourd’hui un décret interdisant l’entrée des fruits et légumes d’origine syriennes au Liban.

Cette mesure vise à protéger les producteurs locaux face à l’afflux de produits syriens durant le mois du Ramadan, indique le quotidien As Safir dans les colonnes de son édition de ce jeudi 9 juin. Le Ministre estime également que le Liban pourrait prendre des mesures de représailles en cas de de réaction négative à Damas, rappelant que le Liban et notamment l’Aéroport International de Beyrouth est aujourd’hui un lieu de transit indispensable aux produits syriens.

Akram Chehayeb indique également que cette mesure est motivée après que certains pays du Golfe et Arabes aient décidé d’interdire la vente de produits agricoles libanais. Il s’agit donc d’écouler la production sur les marchés locaux.

Les autorités syriennes ont fait savoir à leurs homologues libanais que cette décision ne restera pas sans conséquence sur les relations entre les 2 états. L’Ambassadeur de Syrie au Liban, Ali Abdul Karim Ali a également appelé le Ministre de l’Agriculture a retirer ce décret pour le bien des intérêts bilatéraux entre le Liban et la Syrie.

Une réflexion au sujet de « Le Liban interdit l’importation de fruits et légumes syriens »

  1. Au Liban on interdit l importation des produits agricoles syriens et pendant ce temps le marché est inondé de produits agricoles et autres venant d’Israël !!!! En catimini…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *