Le Cri du Loup

Nouvelle du jour: des rassemblements auraient lieu ce matin dans la partie ouest de Beyrouth, notamment dans les quartier s de Basta, Nourieh, Béchara Khoury et au Centre-Ville, les sources: les services de sécurités et les médias proches de Saad Hariri. La nouvelle sera démentie par les médias proches de l’opposition.

A l’annonce de la nouvelle, je n’ai pas pu m’empêcher de demander à quelques amis habitant ses quartiers s’ils ont remarqué quelque chose. Tout était normal, selon eux. « Circulez, il n’y a rien à voir ».

Alors que comprendre de ce genre d’information?

S’agit-il d’une opération d’intoxication, afin de faire croire que le Hezbollah et ses alliés vont prendre le pouvoir au lendemain de la remise par Daniel Bellemarre des actes d’accusations de l’Affaire de l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Saad Hariri? Le timing de ce genre de nouvelles n’est guère innocent, on est en pleine période ou les positions des parlementaires afin de nommer premier ministre, une personnalité sunnite, se négocient au plus offrant. S’agissait-il de provoquer et de mobiliser ses propres militants, agiter la rue sunnite ou chiite? Faut-il leur rappeler que le précédent de Deir el Yassin de 1948 ou les massacres des milices israéliennes de centaines de palestiniens avaient fini par provoquer l’exode des palestiniens? Cela, comme le suggère ce précédent, peut s’avérer très contre-productif, à force de crier au loup, certains pouvant le croire finiront par le pire, c’est à dire par faire dégénérer le moindre incident comme l’histoire de la place de parking de Basta en novembre dernier, en problème sécuritaire majeur ou simplement faire agiter le drapeau blanc, rendre le pays perméable à ses adversaires.

Ils prennent également le risque d’élargir plus encore le fossé entre communautés chiites et sunnites, je n’ ai nul besoin de rappeler et les déclarations du Mufti de la République en faveur de Saad Hariri seul, vu comme étant la personne seule capable de se succéder à lui même pour la communauté sunnite -pourtant à un poste national où se doit d’être aboli les notions sectaires – et du dirigeant du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, écartant la possibilité d’une reconduction du même Saad Hariri. Autrement dit, c’est inciter au mieux à la tension communautaire, et au pire aux incidents à caractère communautaire.

Agiter donc des menaces engendre la peur, comme il s’agit des adversaires du Hezbollah, l’origine des rumeurs ne peut qu’être en faveur de Saad Hariri. On ne peut que le croire en lisant ce matin, les déclarations de certains députés de la majorité comme Samir el Jisr (Courant du Futur) qui indique que des actions limitées pourraient avoir lieu.

6 réflexions au sujet de « Le Cri du Loup »

  1. ok
    un petit mea culpa, l’information était en fait vrai, il y a eu qq chose très tôt ce matin, mes amis dormaient encore.

    cela renverse un peu l’analyse. Il pouvait s’agir d’un coup de semonce effectif du hezbollah pour faire pression sur les sunnites, donc « the other way round »

  2. Ce sont les métiérs dit sales (commes éboueurs ou égoutiers….) qui contribuent le plus à la propreté, et, paradoxalement, ce sont les professions de prestige (commes Politiques, Finaciers, Haut responsables,….) qu’on trouve le plus d’ordures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *