Rhétorique habituelle

A chaque attentat, chaque camp politique libanais va de son explication.
Ainsi pour le camp de l’ancienne majorité, l’attentat survenu au Sud Liban contre des membres du contingent italien de la FINUL serait lié à la situation insurrectionnelle en Syrie, alors que pour leurs adversaires, cela ne peut qu’un message israélien. Lire la suite

Bras de Fer

Le ministre des télécoms Charbel Nahhas, crédit Dalati & Nohra

Le ministre des télécoms Charbel Nahhas, crédit Dalati & Nohra

Comme on le sait tous, le bras de fer entre le Ministre Nahhas et la compagnie Ogero, s’est poursuivie cette semaine avec l’implication surprise du ministre de l’Intérieur, des FSI, de l’armée libanaise et même de la présidence de la république.

Un petit récapitulatif s’impose: le sujet de la dispute étant du matériel d’origine chinoise, offert au Liban durant les années Saniora, avec pour objectif initial de permettre le déploiement d’un 3ème réseau GSM directement managé par le ministère des télécommunications.

Le problème initial est que les équipements ont installé, ils étaient opérationnels et servaient à un réseau « Ogero 415 » (MIC 3), sans que l’on sache quels sont « ses clients » et dans quels buts ou objectifs, sans autorisation officielle du Conseil des Ministres quant aux fréquences utilisées à ce que je sache, bref, un réseau opérationnel en toute illégalité.

Le commandant des FSI, contacté par Ogero pour « garder le matériel et empêcher qu’il ne tombe dans des mains privées », sans vote du Conseil des Ministres. Ce geste fort honorable oublie que même si cet équipement tombait dans les mains des 2 autres sociétés de télécommunication, elles ne s’occupent que de gérer des réseaux dont l’état est propriétaire. Chaque mois, l’état verse environ 8 millions de dollars à titre de maintenant ces réseaux MIC1 (Cellis avant et Alfa aujourd’hui) et MIC2 (LibanCell puis MTV Touch)

Le ministre de l'Intérieur Ziad Baroud, crédit Dalati & Nohra

Le ministre de l'Intérieur Ziad Baroud, crédit Dalati & Nohra

Pire encore, ce geste des FSI s’est fait à contre courant des ordres donnés par son ministre de tutelle. Cela démontre aujourd’hui qu’un responsable politique, ici un ministre, a beaucoup moins de pouvoir que ses sous-fifres. Cela n’était pas sans me rappeler une conférence de Georges Corm, alors ministre des finances, déclarer qu’en tant que ministre des finances, il n’avait pas le droit de demander l’identité et les sommes dûes aux créanciers du Pays des Cèdres. Le système politique libanais n’existe donc pas, l’exécutif réel se trouvant au niveau de fonctionnaires, sous-fifres, irresponsables dans le sens ou ils ne sont pas tenus d’obéir à leur ministre de tutelle.

L’épilogue de l’affaire, il semblerait qu’aujourd’hui l’armée libanaise a pris possession du bâtiment ou est stocké ce matériel et que le président de la république ait appelé Rifi à faire face aux conséquences de ses actes, la question demeurant est de savoir si Ziad Baroud va revenir sur sa décision.

et quand on parle de la mafia…

Et quand on parle de la mafia, vous vous souvenez en fait du fameux billet sur les télécoms libanais?

Et bien, je subi une interruption « technique » du service ADSL de ma connexion principale depuis jeudi soir. Ayant appelé mon FAI, ils n’arrivent pas à en déterminer la cause. Il s’agirait à priori d’une perte du signal sur le réseau fixe.

En attendant que cette afffffffffffffffaire soit réglée, je vous prie de bien vouloir m’excuser du manque de mise à jour de ce blog et du manque de réactivité, notamment au niveau des courriels que vous avez été nombreux à m’envoyer.

A très bientôt.

Le Sang pour la Vie

Un appel circule actuellement sur Facebook et pour la bonne cause. J’ai été surpris de voir sur le profil d’un journaliste israélien, connu pour sa générosité et son combat pour la Paix, cet appel du Coeur, celui de donner son sang pour sauver une vie, il s’agit, ni plus ni moins de celle d’un militant jordano-palestinien, étudiant à l’AUB, qui s’était fait tirer dessus à Maroun el Ras ce dimanche. Lire la suite

Aidons Maria

Ce n’est pas trop le genre de la maison de faire de la publicité, mais j’ai reçu cela de la liste d’abonnement de Naharnet. Il me semble qu’il soit important d’aider cette jeune fille à sourire à nouveau, puisqu’elle a besoin d’une greffe de moelle osseuse. Le donneur est déjà trouvé, il s’agit de son frère. Le cout de l’opération est de 100 000 Euro et se déroulerait en Italie. A titre de comparaison, le cout d’un tel acte médical reviendrait à 150 000 euro en France.

Pour la petite histoire, le secteur médical libanais était, avant guerre, une perle au Moyen Orient. Le Liban, dit-on, disposait de 4 scanners pour Beyrouth seulement, quand l’Est de la France n’en avait qu’un seul. Les équipes médicales étaient au top, on n’en est aujourd’hui bien loin, comment un spécialiste de renom mondial, cancérologue ou autre, songerait encore à s’installer ici pour gagner misérablement sa vie avec parfois 500 USD de salaire -pas de quoi payer la location même d’une clinique et même si les « centres médicaux » de la capitale peuvent prétendre avoir du bon matériel? Seuls les chirurgiens esthétiques et quelques gynécos peuvent – de leur coté – prétendre à vraiment bien gagner leur vie. Lire la suite

Ces vergers qu’on Assassine

Ces vergers qu'on assassine. 10/05/2011. Iphone.© Frencheagle. Tous droits réservés

Ces vergers qu'on assassine. 10/05/2011. Iphone.© Frencheagle. Tous droits réservés

Gamin, j’ai eu de la chance, j’ai grandi au milieu des vergers, remplis des senteurs, oranges, pommiers et roses d’Alep, sur les hauteurs de Jounieh. Il semblerait que cela fera parti des souvenirs effacés par une fièvre immobilière sans limite. Promenant ma chienne, il y a de cela 2 jours, une personne du voisinage m’a informé que ces vergers disparaitront prochainement, remplacés par des immeubles, béton et acier, en lieu et place de la nature domestiquée. Imaginez-vous donc, 5 immeubles de 6 étages, 2 appartements par étage, qui surgissent prochainement, 280 mètres carrés, 1 000 000 de dollars l’appartement. La clientèle n’est pas libanaise, elle serait saoudiennes, m’a-t-on dit. Lire la suite

L’Arlésienne de l’Internet au Liban

En 1993, alors que le réseau fixe libanais souffrait encore des séquelles de la guerre civile, a été décidé l’installation d’un réseau GSM. L’appel d’offre, lancé en Mars 1993 s’est achevé en juin 1994 avec la signature des contrats avec France Telecom Mobile International (FTMI) et Ericsson, de 2 réseaux MIC1 et MIC2, à charge ensuite à ses derniers de trouver des partenaires locaux, il s’agira respectivement du groupe Mikati avec 33% des parts pour MIC1 et qui deviendra Cellis et du groupe Dalloul pour MIC2, devenant ainsi LibanCell. Le coût par minute était alors de 7 cents pour la ligne abonnement, l’abonnement coutait 25 USD et il fallait fournir une garantie bancaire de 500 ou 700 dollars pour l’accès à l’international. Lire la suite

Disgusted

Je suis dégouté ce soir. Admirant le coucher du soleil comme chaque soir, il m’est arrivé d’assister bien malgré moi à la scène dégoutante d’un jeune homme de 14 ans, de nationalité irakienne, vraisemblablement un chrétien d’Irak, promenant son chien, se faire tabasser par un homme rapidement arrivé en voiture de location. Son jeune chien – un pittbull qu’il essaye de socialiser en le faisant jouer avec les différents chiens du quartier dont ma chienne – n’est même pas intervenu. Lire la suite

Quand les Talibans ont gagné la guerre d’Afghanistan

A en croire certains médias, il ne s’agirait non pas d’Oussama mais d’Obama qui se trouvait dans la fameuse résidence Pakistanaise. Les coquilles dans les différents médias se multiplient.

Il est intéressant de noter l’erreur faite par Fox News, chaine de station considérée comme proche des néo-conservateurs américains. S’agit-il d’une « méthode simple de désinformation » à 8 mois d’une campagne électorale aux USA, identifier Obama à Oussama et ainsi gagner des voix en faveur de néo-conservateurs américains en perte de vitesse?

Cette erreur se répercute cependant facilement dans les différents médias, dont les médias français. J’ai été assez amusé de voir ce matin cet article du Nouvel Observateur, comme l’image ci-dessous le montre.

On pourrait presque penser que les Talibans ont donc débusqué le président américain dans la Maison Blanche, à la grande satisfaction des humoristes qui pourraient s’en donner à cœur-joie, rappelant les « scénarios » de victoire de ces barbus véhiculés par les médias en 2001, avec notamment les tours New Yorkaises amalgamées à des minarets de Mosquée.

Cet amalgame serait pratiquement amusant, si ce n’est que certains milieux le font aisément pour diaboliser certains partis qui sont pourtant nécessaires comme partenaires pour une Paix juste et durable. Je pense particulièrement à une interview du Premier Ministre Israélien Benjamin Netanyahou diffusée, il y a 2 jours sur TF1, qui donnait presque un ultimatum aux Palestiniens, « Ou la guerre civile inter palestinienne donc entre le Fatah et le Hamas ou la poursuite de l’occupation israélienne des territoires palestiniens ».

Bref Ben Laden mort, il semble que certains soient en peine de se débarrasser de « bonnes vielles habitudes » pour diaboliser les autres.

Oussama Ben Laden Mort à toutes les sauces

Le Moyen-Orient est friand des complots à toutes les sauces. Comme on le sait tous, la mort de Ben Laden a été marquée par « une communication chaotique » comme l’explique Georges Malbrunot de la part des autorités américaines. Avec le scandale de la photo trafiquée, de l’absence de corps ou de clichés vérifiés, etc… cela n’aide en rien à clarifier les derniers instants de cet Homme, surtout en l’absence de corps, rapidement inhumé ou plutôt immergé « conformément aux traditions islamiques », ce qui n’était en réalité, guère le cas. Lire la suite