Transparence

On nous promettait la transparence sur le crash du Boeing de l’Ethiopian Airlines, comme de bien entendu, cette transparence fait défaut. Alors que les résultats des enquêtes préliminaires insistent sur le fait que l’avion était intact avant son impact en mer, les témoins de Naameh avaient affirmé avoir vu une boule de feu s’abattre en mer, le lendemain même de l’accident, avant d’indiquer précisément l’emplacement du lieu du crash, chose officiellement découverte que 3 semaines après leurs témoignages . Lire la suite

Silence, on tue

Le portrait des 11 pieds nickelés du Mossad à Dubaï

Le portrait des 11 pieds nickelés du Mossad à Dubaï

Scandale en Angleterre, le Mossad aurait osé utiliser des passeports de sujets de sa Majesté pour tuer Mahmoud el Mabhouh, responsable du Hamas à Dubai. De vrais faux passeports, utilisés par le commando de 11 personnes, dont 6 passeports britanniques, 3 allemands et 1 français, pouvez-vous l’imaginer, Shocking, n’est-il pas?

Pour Bibi, en fin de compte, il ne s’agit que de la répétition d’un scandale dont il se serait bien passé, avec la tentative d’assassinat du chef du Hamas – tiens déjà le Hamas en 1997 – par injection d’une substance via un parapluie – ca ressemble aux gadgets de la méchante du James Bond dans « Bons Baisers de Russie » de 1966 – par des agents qui utilisaient des passeports canadiens – déjà des passeports falsifiés à l’époque -. Lire la suite

Conscience

Le village de Maaloula en Syrie, l'un des derniers endroits ou l'on parle l'araméen, la langue du Christ.

Le village de Maaloula en Syrie, l'un des derniers endroits ou l'on parle l'araméen, la langue du Christ.

Quel n’a pas été ma surprise hier, de recevoir une dépêche de l’IRIN, l’agence de presse de l’ONU, au sujet de la sécheresse que connait la Syrie depuis 2006. Imaginez-vous, 4 ans de sécheresse sans que ses voisins immédiats n’en subissent également les conséquences et encore moins n’en parlent.

Comme le nuage de Tchernobyl qui s’est brusquement arrêté à la frontière franco-allemande, il faut donc croire que la sécheresse qui sévit en Syrie s’arrête à la frontière libano-syrienne. On ne peut qu’être fier que pour une fois, cette démarcation est bien étanche, cela change des habitudes. Entre armes et autres contrebandes, fallait bien souligner une chose aussi exceptionnelle! Lire la suite

Les parents les plus stricts du Monde au Liban

L’émission sur M6, Les parents les plus stricts du Monde, première étape au Liban. Le concept est simple, on met un adolescent en crise dans une famille le plus loin possible.

Pour le cas libanais, c’était un peu « banlieue » contre bourgeoise désargentée libanaise qui a gardé ses valeurs et ses principes, non pas qu’elle imposait ses mêmes principes et valeurs mais qu’elle prenait ses enfants par les sentiments. Il faut dire que les choses avaient bien débuté avec la visite des quelques ruines de la guerre civile qu’il reste au Liban. Cela permet, peut être la prise de conscience des valeurs humaines. Lire la suite

CQFD

La manifestation d’hier a démontré ce que je disais dans le précédent billet, l’échec du 14 Mars au rassemblement. Désormais, il n’est plus du tout majorité, le 14 février redevient ce qu’il a toujours été, la fête des amoureux et non plus la Ste Hariri, qui s’est définitivement essoufflée.

les preuves de l’échec sont multiples, avec tout d’abord l’absence des médias en général, et les médias proches de la coalition ne donnent plus les chiffres de la participation. Les plans tournés sont au ras du sol et non plus des plans généraux, montrant même une certaine dispersion de la foule, preuve de l’absence de la mobilisation. Le 14 mars 2005,le jour où on a eu une unité et après la désunion. Lire la suite

Le chant du Cygne

La manifestation prévue par l’ancienne majorité -ancienne depuis le départ de Walid Joumblatt- semble être l’ultime chant du Cygne d’une coalition politique incohérente avec elle même depuis le 14 Mars 2005.

En effet, affublée du surnom « Révolution des Cèdres », elle n’avait de révolution que le nom depuis que ses ténors, ce soir là, ont appelé la population à retourner chez elle. « On s’occupe de tout maintenant », disaient-ils. Après une période de conflit en 2006, un status-quo en 2007, une quasi guerre civile en 2008 et aujourd’hui de nouvelles menaces d’une guerre avec nos tendres voisins du Sud, cette coalition hétéroclite est en faillite politique, elle même dépassée par l’émergence d’une nouvelle classe de responsables comme Ziad Baroud dont la popularité ne fait qu’augmenter. Lire la suite

Going down

Il y a deux semaines, un avion de l’Éthiopien Airlines, le vol 409 de 2:30 du matin s’est écrasé quelque minutes après son décollage avec à son bord 90 personnes. Je n’ai pas abordé la question de mon opinion sur ce crash ici, pensant qu’on nous a dit avoir une enquête rapide sur les circonstances qui ont mené à ce dramatique événement. Deux semaines après, il faut bien faire un point sur ce que l’on sait et ce qu’on ne sait pas.

Tout d’abord, sur les 90 personnes, on a pu repêcher 25 corps dans les premières journées d’incidents alors qu’hier, un nouveau corps refait surface. Les informations rendues publiques par les autorités restent floues. Les médias eux-mêmes ne sont mal informés, il est donc aux confusions de tous les côtés. Alors que les Américains estimaient les boîtes noires et donc les débris de l’appareil se trouvent à 1300 m, hier, on a appris, que des commandos de l’armée libanaise se retrouvaient à 100 m de profondeur l’épave de l’appareil, information bien vite démentie par le porte-parole du gouvernement. Cela décrédibilise déjà le début de l’enquête. Lire la suite