Interdit d'sapin

Le Sapin et la Mosquée au Centre-Ville de Beyrouth (Liban)

Le Sapin et la Mosquée au Centre-Ville de Beyrouth (Liban)

Israël n’a rien à envier à l’Iran, cela devient de plus en plus vrai. Au moins, les chrétiens en Iran profitent d’une liberté de culte relative quand en Israël, les autorités religieuses interdisent les sapins de Noël comme le décrit cet article publié aujourd’hui par le Figaro. Extrémistes juifs menacent de retirer la nécessaire licence aux Hotels et autres établissements arborant un Sapin de Noël. Extrémisme religieux! Lire la suite

Retour en grâce pour la Syrie

Bachar et Saad à Damas, Photo Dalati et Nohra

Bachar et Saad à Damas, Photo Dalati et Nohra

la visite officielle du premier ministre Saad Hariri à Damas constitue la dernière étape d’un retour en grâce pour le régime syrien, ne manquant pas de mécontenter un certain nombre de personnes plus extrémistes les unes que les autres au Liban. En effet, l’attaque contre un autobus  syrien dans la province libanaise du Akkar, ne peut être interprétéque comme un baroud d’honneur de la part des islamistes bien connus sur place acquitte pourtant on avait promis le pouvoir en Syrie à l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri.

Pourtant, la messe était dite depuis bien longtemps, alors qu’on s’achemine vers une remise en cause de plus en plus évidente par la justice libanaise des mouvements islamistes sunnites dans la déstabilisation du pays des cèdres depuis 2007, le Fatah al Islam, lié à Al Qaida comme prouvé par les services de renseignement de l’armée libanaise étant impliqué dans un certain nombre d’attentats dont ceux de l’ancien député Eido, du caporal de l’armée libanaise Wassim Eid, du Général Francois Hajj, du double attentat visant des bus dans le village chrétien d’Ein Alak et d’un certain nombre d’attentats visant des bus de l’armée libanaise. Lire la suite

La France oublie son Histoire

La réforme de l’éducation ne passe décidément pas sans heurts en France, la dernière mouture de cette réforme faisant état d’un possible abandon de l’Histoire et de la géographie pour les classes de terminales scientifiques. Rassurons-nous, ces deux matières pourraient rester facultatives selon le gouvernement.

Trêve de plaisanterie, la France oublie son histoire et cela est regrettable. Il est vrai que peut-être l’histoire de la première fille de l’église, comme aimaient le présenter certains rois de France est devenu difficile à assumer. Exit Poitiers, Charles Martel n’a jamais vaincu, exit les croisades,les mots du hasard, l’orange, en provenance du Moyen-Orient, exit la pomme de terre des Andes, on n’en finira comme ça avec Parmentier, exit les Joliot-Curie, et les autres réfugiés célèbres venus de France, pays des droits de l’homme, et surtout oublions toute notre histoire, cette histoire pourtant merveilleuse de ce qu’à fait la France pour le monde ce que le monde entier a fait pour elle. Lire la suite

H1N1 au Liban, un secret de polichinelle

Alors que la France entame une campagne de vaccination pour ses ressortissants expatriés au Liban, SMS à l’appui, le quidam ne possédant guère la nationalité française ne sera pas concerné. Et pour cause, la vaccination pourtant promise par le ministère de la santé libanais n’aura jamais lieu, le ministre n’ayant guère pu assurer de stocks de vaccins.

Le dernier bilan de la grippe publié maintenant il y a trois mois faisait état de plus de 700 cas et de cinq morts comme précisé tout à l’heure.On ne sait juste depuis que sur 2000 personnes examinées, 40 % d’entre elles auraient eu la grippe et 80 % de ces 40 % le type H1N1. Alors le Liban est bien dans le flou,un flou savamment entretenu par les politiciens sous-estimant volontairement l’impact de cette maladie pour ne pas être placé devant les responsabilités de leurs propres échecs. Pourtant, de source médicale, il y a des décès et beaucoup plus que les cinq annoncés par la presse via le ministère de la santé. Comme en Europe,ce sont des jeunes la plupart du temps qui décèdent suite des problèmes pulmonaires et autres. Le milieu de la santé se doute qu’il s’agisse avant tout de la grippe H1N1, mais, il ne faut pas alerter la population, les laboratoires habilités pour le diagnostic n’ont plus les moyens de vérifier ce dernier. Lire la suite

Le Liban, le pays du faux

Une fille libanaise en 1999, dossier de la Revue du Liban sur la Frime

Une fille libanaise en 1999, dossier de la Revue du Liban sur la Frime

Le Liban deviendrait-il le pays du faux? On pourrait bien le croire avec la diffusion d’un reportage sur le boum de la chirurgie esthétique au pays des cèdres.

Il suffit de se promener un peu dans la rue, faux sacs à main Chanel, fausses lunettes Gucci,on utilise des logiciels piratés à défaut de payer, les personnes ne sont pas en reste, faux seins, faux nez, on pourrait même croire à de fausses fesses et encore à de fausses jambes sur des panneaux publicitaires. Les hommes politiques ne sont pas en reste,faux martyrs mais vrais victimes, faux hommes mais les vrais corrupteurs, faux diplômes quand ils sont ministres parfois, faux députés qui ont acheté leurs élections, faux électeurs qui parfois sont bel et bien morts depuis des décennies, faux fonctionnaires présents à leur place non pas par le compétence mais par le relation, fausse élite et faux intellectuels qui se complaîsent dans sa médisance et dans sa médiocrité, portant la bannière d’un faux journal sous les bras. On pourrait ainsi continuer une litanie sans fin. Lire la suite

Thalassa au Liban

Diffusion prochaine de l’émission Thalassa sur le Liban, nous annonce Cédric:

Je vous livre l’annonce:

notre cher service public audiovisuel français se décide enfin à rendre hommage au Liban.

Ce sera sur THALASSA, France 3, vendredi 11 décembre à 20h30.

Quelques extraits sont déjà disponible:

http://www.thalassa.france3.fr/index-fr.php?page=prochainement

Beyrouth, capitale mondiale de la chirurgie esthétique

Beyrouth, la capitale mondiale de la chirurgie esthétique selon un reportage diffusé par France2. On peut donc être fier que la capitale libanaise se trouve être … la capitale du faux et du silly-conne à la place du cerveau.

Les chirurgiens libanais détrônent donc leurs homologues brésiliens, rejoignant ainsi au firmament de la célébrité les coiffeurs et les haut-couturiers libanais.

Selon Patricia, modèle, son nez est un problème. Nada, elle ne veut pas arriver à 30 sans mari. Nathalie choisi le nez de Haïfa, chanteuse célèbre. Les clichés se succèdent mais restent véridiques. Une femme sur 3 serait concernée, des prêts bancaires sont accordées, normal, c’est le Show Off. « Apparence = réussite », résume le banquier interviewé. Lire la suite

NewsWeek

La dernière édition de l’hebdomadaire américain Newsweek en date du 23 novembre est intéressant à plus d’un titre, jeu de mots exclus, d’abord sur l’innovation. mais il s’agit d’un autre article qui a retenu mon attention, ce dernier portant sur la Syrie, pays autrefois honni est ici décrite comme étant le marché émergeant prochain.

L’auteur de l’article, un certain Barton Biggs, partenaire dans ce qu’il est commun d’appeler un Hedge Fund basé à New York, incite ainsi à l’investissement en Syrie, localisé dans le croissant fertile, en raison une population estimée à 24 millions d’âmes décrites comme étant entreprenante, en expansion, dans un pays avec une dette externe minuscule, avec un déficit budgétaire raisonnable et une monnaie stable. Lire la suite

Liban Laïc

liban laicDécidément, Facebook semble être devenu le lieu de contestation par excellence pour la population libanaise en mal d’être. Après le Rock and Roll, un autre évènement semble cette fois-ci connaitre un certain succès.

Il s’agit d’une invitation pour le 25 avril 2010, Place des Canons, une initiative citoyenne pour la Laïcité, avec en toile de fond, une manifestation en faveur d’un Liban non confessionnel, non religieux, selon les propres termes des organisateurs, pour un état civil sans religion, un peu à l’exemple de la France par exemple, ou les actes officiels seraient enregistrés en Mairie et non plus chez le curé du coin.

La mobilisation via Facebook vise peut être à amener encore plus de monde que les précédentes manifestations en 2000 et 2003 ou seuls quelques centaines de personnes s’étaient déplacées. Le réseau social est aujourd’hui un des vecteurs les plus importants en fin de compte pour atteindre la population libanaise et plus de 200 000 inscrits.

Des vœux pieux, si l’on peut dire, des partis laïcs? Une appartenance politique ne dépendant par de son appartenance communautaire? Chose quasiment impossibles, à vrai dire dans la situation actuelle. Lire la suite