Salon de la Francophonie 2009 à Beyrouth (Liban)

Petit à petit, le programme du Salon de la Francophonie est dévoilé. Ce Salon sponsorisé par l’Ambassade de France principalement sera marqué notamment par la présence de Patrick Poivre D’Arvor et de son frère Olivier – ce qui nous changera des professionnels pas vraiment professionnels locaux, suivez mon regard- et de véritables auteurs, dont Eric Emmanuel Schmitt entre autre. Lire la suite

La blogosphère libanaise s'étoffe

Vous aurez remarqué le retour des liens de la blogosphère. Certains blogs s’y trouvaient déjà auparavant, comme les blogs de Cédric, d’Inner Space, d’Araadon, de René Naba ou des Libanismes, d’autres font leurs entrées.

Parmi les nouveautés, le Blog de Thierry Levy Tadjine, celui de la Petillante Marina, et du MonLiban très différents l’un de l’autre. Lire la suite

On n'arrête pas le progrès …

Un suppositoire géant de la Nasa

Un suppositoire géant de la Nasa

Dans le genre « on arrête pas le progrès », les terroristes de tout poil tapent fort en inventant le suppositoire explosif. C’est ce qu’on a appris ce soir via le journal de 20h de TF1.

Désormais, après les ceintures d’explosives, obsolètes, une tentative au suppositoire explosif a été faite contre le responsable de la lutte anti-terroriste en Arabie Saoudite, par ailleurs fils du ministre de l’intérieur. Pour rappel, une mystérieuse explosion l’avait visé le mois dernier, sans toutefois qu’on en sache plus. C’est chose désormais faite, Al Qaida l’a raté et l’a dans le cul, au sens propre comme au sens figuré. Lire la suite

Ahmadinejad est juif comme Jésus

La photo reprise par le Telegraph avec Ahmadinejad brandissant ses papiers prouvant une origine juive à sa famille.

La photo reprise par le Telegraph avec Ahmadinejad brandissant ses papiers prouvant une origine juive à sa famille.

Nouvelle étonnante du journal anglais Telegraph qui titre « Mahmoud Ahmadinejad revealed to have Jewish Past« . Vous aurez donc compris qu’Ahmadinejad serait d’origine juive. L’article en question cite notamment comme preuve le précédent nom de famille d’Ahmadinejad, Sabourjian et la photo des papiers de ce dernier.

Ahmadinejad, connu pour ses déclarations fracassantes sur la destruction d’Israël décrit comme une tumeur et en plein polémique sur le nucléaire iranien, nous étonne une nouvelle fois.

Le quotidien revient sur la nouvelle avec également une sorte « d’historique » sur la famille Sabourjian, originaire de la région rurale et agricole de Tallit Shawl, nom réservé à cette famille israélite selon le ministère de l’intérieur iranien, famille qui aurait changé pour Ahmadinejad lors de son déménagement vers la ville, vers l’âge de 4 ans.

Cette nouvelle, alors qu’une guerre entre l’Iran et Israël pourrait avoir des retentissements au Liban, notamment alors que des ressortissants libanais appartenant à la communauté chiite résidant dans les Émirats sont expulsés suite à leur refus d’espionner le Hezbollah. Lire la suite

Jeu de la francoconnerie


Des jeux de la francophonie absent en France

Des jeux de la francophonie absent en France

Le Liban organise les VIème jeu de la Francophonie… « Ah bon » me disait un ami français sur un réseau social, il en était surpris. Effectivement, il a de quoi être réellement surpris parce qu’en France, on n’en parle pas. L’ouverture des Jeux a été largement « oublié » des médias français, mis à part TV5, qui est l’un des sponsors officiels.

Assistant à la cérémonie d’ouverture à la télévision (sur TV5 Monde justement), j’étais surpris et ému par la prestation de notre diva nationale Magda al Roumi. J’avais cependant l’idée qu’on trouvera dans la presse française certaines langues de vipères critiquant son show, parce qu’elle était en langue arabe, et cela malgré le fait que les jeux se placent sous le signe de la diversité. Lire la suite

In Memoria

Avec vous vu Lebanon? Le film bien entendu! Comme Valse avec Bachir, Lebanon ne passera surement pas sur les écrans libanais et pour cause, les libanais n’arrivent pas à digérer l’Histoire de leur propre guerre civile, il faut que cela soit des autres qui la réécrivent.

A part West Beirut, il y a cela plus de 10 ans, très peu de films, de mémoire, ont concerné la période malheureuse de 1975 à 1990. Une sorte de black-out si on peut dire. Lire la suite