Je te tiens, tu me tiens … par la barbichette

http://1.bp.blogspot.com/_VH0DmsF39UE/SCnqxpP7gVI/AAAAAAAAAsA/oY92g5iNGg8/s400/saad.hariri.jpg

Saad Hariri dans toute sa Splendeur...

Il est revenu, allah-louya comme on pourrait dire…

Cependant, le Liban est toujours sans gouvernement, mais cela n’est guère nouveau. Après tout, on s’est bien contenté d’attendre plusieurs mois avant d’avoir un président de la république l’année dernière et la paralysie du Parlement. A chaque institution, son tour. Il n’y a vraiment pas d’urgence à composer le gouvernement, crise politique oblige, crise économique et menaces israéliennes peuvent attendre, rien ne presse.

Le Liban redevient soit-disant touristique. La barbichette aurait pu rester ici, s’atteler à sa tâche, profiter des bikinis. Non,c’est surhumain, « cette tâche », imaginez-vous, il faut travailler. Mieux vaut se prélasser et faire la fête sur les plages de St Tropez avec les TopLess avant d’aller se purifier l’âme pour avoir trop pêché au sens figuré et non au sens propre, en Arabie Saoudite avec les burkakini et de prendre les consignes et l’argent en passant à Ryad… Ramadan oblige, voyons! Lire la suite

Rugissement

Le Lion trouvé dans une cage dans le quartier de la Quarantaine (Beyrouth-Liban)

Le Lion trouvé dans une cage dans le quartier de la Quarantaine (Beyrouth-Liban)

Vous avez entendu parler aujourd’hui d’un lionceau trouvé à la Quarantaine, j’espère bien. Le pauvre animal, il ne lui restait que les os, enfermé et affamé depuis une dizaine de jour, seule une âme charitable a alerté les autorités à son sujet.

Pourquoi se préoccuper d’un animal, me direz-vous, alors que déjà, l’Homme au Liban peine à assurer son existence quotidienne. Crise économique, la facture des produits de premières nécessités atteignent vite une somme astronomique quand le salaire minimum (et presque moyen) n’est que de LL 500 000 soit un peu plus de USD 330. Lire la suite

Déséquilibre

Nous avons cette semaine souvent entendu parler du procès de Clotilde Reiss à Téhéran, elle n’ a été en prison – dans, à  ce qu’il parait, des conditions déplorables – que très peu de temps par rapport à d’autres françaises et français, dont la cause elle, n’a pas été aussi médiatisée.

On a pu par exemple apprendre la libération de 2 françaises membres d’Action Contre la Faim enlevées par une organisation islamiste dite proche d’Al Qaida en Somalie en même temps que commençait le soit-disant calvaire de Clotilde Reiss en Iran. Elles, ces 2 françaises, étaient détenues depuis 2008. On oublie encore de parler de ces 2 français actuellement détenus par l’organisation Al Chabaab, la même, alors qu’ils étaient en mission pour le compte de la République Française auprès du Gouvernement Somalien.

Une autre cause, plus proche de nous, celle de Salah Hamouri, de mère française et de père palestinien, détenteur du seul passeport français et pour cause, apatride – puisque la Palestine n’existe pas – et emprisonné depuis 2005, condamné à 7 ans de prison pour avoir tenté -soit disant, ce qu’il reste à prouver faute de preuve – d’assassiner un dirigeant du Shass et qui avait dû, comme Clotilde Reiss, plaider coupable, pour éviter une sanction encore plus lourde. Son seul tord a été d’être pro-palestinien, proche du FPLP et d’être passé à proximité du domicile de la dite personne. Son grand tord, on l’aura compris est celle d’avoir sa propre d’opinion, la liberté de penser comme diraient d’autres. Lire la suite

La Grande Evasion

La Grande Evasion, avec le Mythique Steeve McQueen sauf que dans le cas libanais... il sagit des barbus du Fatah al Islam beaucoup moins sympathiques.

La Grande Évasion, avec le Mythique Steeve McQueen sauf que dans le cas libanais... il s'agit des barbus du Fatah al Islam beaucoup moins sympathiques.

Évènement de la semaine, La Grande Évasion tentée par 8 membres du Groupe du Fatah Al Islam de la prison de Roumieh, évasion fort heureusement évitée, non pas par la grande vigilance des surveillants de l’établissement mais par les Forces de Sécurités et les commandos de l’Armée Libanaise, mis une nouvelle fois au premier plan de la lutte contre ce groupuscule terroriste proche d’Al Qaida, 2 ans après la bataille héroïque de Nahr Bared au Nord du Liban.

De nombreuses questions se posaient déjà sur l’implication de membres du personnel carcéral libanais. Une connaissance impliquée dans le milieu associatif d’aides aux prisonniers nous faisait déjà part, il y a de cela quelques mois, de l’implication de ce personnel dans divers trafics, de drogues par exemple. Le coup de balais fait par le ministre de l’Intérieur Ziad Baroud à ce personnel remet sur le devant de la scène ces problèmes, les accusant dans un premier temps même d’être impliqués dans cette évasion, chose confirmée indirectement par le mise en examen aujourd’hui pour négligence. Qui ne fait rien, consent en résumé.

L’affaire est d’autant plus grave que les services de sécurité de sécurité savaient et les services de renseignement de l’Armée libanaise avaient mis en garde contre une possible tentative d’évasion les prochains jours. Lire la suite