Couvent de La Croix

Endroit mystérieux, joli…Plein de souvenirs me reviennent, des souvenirs de mon enfance…Mais dans mon enfance cet endroit était tellement différent, et même parfois me faisait peur surtout quand mes frères me poussaient vers la « mauvaise » porte ou me taquinaient en me disant on va te laisser ici!
Mais bon, un truc n’a pas du tout changer, c’est cette « somptueuse » croix en dessous de laquelle je me tiens en paix totale. Même l’église que je ne visitais que très rarement a cet effet sur moi. J’aurai aimé si j’avais ma camera avec moi pour capter l’ambiance la lumière, j’aurai aimé avoir le style pour exprimer la paix qui régnait, ce silence parfait, cette atmosphère qui apaise les angoisses, qui calme l’esprit! Ce n’est ni le jeu de lumière, ni la décoration, ni l’excès de « sophistication », c’est justement cette simplicité qui traduit la vie de Saint Jacques, sa modestie.
Malgré que plusieurs sanctuaires au Liban et ailleurs perdent parfois l’esprit chrétien avec leurs musées et leurs magasins de souvenirs et, et, et…mais je crois que jusqu’a présent ce couvent a maintenu l’esprit de son fondateur.
Je cherchais ce soir un asile là on n’est pas jugé, là où on est libre, là où on est aimé comme on est, là où est toujours l’Enfant bien aimé, pardonné…

Laisser une réponse